Traduction : la création de MOTHER par M. Itoi racontée en BD !

Keiichi Tanaka est un auteur japonais de bandes dessinées qui, de par sa position et ses liens avec l’industrie vidéoludique, a eu l’occasion de s’entretenir avec quelques créateurs de jeux vidéo célèbres. En 2017, il publie une série de mangas sur le site Den-fami Nico Gamer intitulée Wakage no Itari (que l’on pourrait traduire par «L’inconséquence de la jeunesse »). Elle met en scène ses propres entrevues avec des créateurs de jeux célèbres, qui racontent leurs premiers pas dans l’industrie du jeu vidéo dans les années 80-90.

L’épisode 5 de cette série est consacré à Shigesato Itoi et à la série MOTHER. Il a été d’abord publié en japonais, puis traduit en anglais sur le même site. Dans l’équipe, nous avons adoré cette bande dessinée, et nous pensons que c’est une ressource inestimable d’infos sur la genèse des jeux de la série, y compris le troisième opus. C’est donc Anthiflo, graphiste et traducteur sur MOTHER 3 VF, qui a décidé de réaliser une traduction française de cette BD, et j’y ai aussi apporté ma petite contribution. Nous vous la proposons ici.

Vous y découvrirez donc le parcours de M. Itoi en tant que joueur puis créateur de jeux. Qu’est-ce qui a conduit ce rédacteur atypique à se lancer dans le jeu vidéo ? Quelle a été son inspiration pour créer une série de RPG aussi originale, et comment a-t-il réussi à mener à bien son projet ? Vous y apprendrez également le rôle joué par certains protagonistes bien connus, comme Shigeru Miyamoto ou Satoru Iwata de chez Nintendo, dans l’élaboration de ces jeux. Bonne lecture !

Note : Nous avons modifié les planches pour les adapter au sens de lecture occidental (de gauche à droite). Pour cela, certaines cases ont dû subir un retournement horizontal qui fait que certains personnages apparaissent comme gauchers alors qu’ils sont droitiers. Nous avons fait ce choix pour faciliter la lecture pour les personnes qui ne sont pas familières avec la lecture de mangas, en comptant sur votre compréhension.

♥  Popularité

Détails et anecdotes sur MOTHER 3

Vous aimez MOTHER 3. Vous l’avez savouré, dévoré, terminé… Mais savez-vous tout à son sujet ?

Ce que nous vous proposons ici est une traduction maison d’un article en anglais paru sur Starmen.net, qui liste un grand nombre de petits détails et anecdotes autour du jeu. De quoi découvrir une multitude d’éléments croustillants que vous avez peut-être manqués en jouant, et ainsi enrichir votre connaissance du jeu !

N.B. : Nous avons fait le choix d’une traduction fidèle de l’article original, tout en ajoutant nos propres précisions entre crochets lorsque cela nous semblait nécessaire. Nous avons néanmoins pris la liberté de réordonner certains paragraphes, dans un but correctif mais aussi pour rendre la lecture plus fluide.

Attention, cet article évoque des éléments clés de l’intrigue de MOTHER 3. Sa lecture est donc fortement déconseillée pour toutes les personnes n’ayant pas encore terminé le jeu ! Notez que même les sections relatives à un chapitre donné peuvent révéler des éléments qui surviennent plus tard dans l’aventure…

Prologue

  • Lucas peut foncer sur la chaise de Hinawa après s’être habillé. Hinawa, en réaction, dira : « Aah ! Je me rends ! Je me rends ! » et lui donnera un Pain aux noix.
  • Lors de la séquence de jeu avec le Drago, celui-ci chute toujours vers l’ouest quelle que soit la direction depuis laquelle Lucas fonce sur lui. Si Lucas fonce sur lui en venant de l’ouest, cependant, le Drago chutera sur Lucas, le renversant et l’étourdissant pendant quelques instants. De plus, Claus et Alec ont des répliques particulières pour le cas où Lucas foncerait sur eux.

Lire la suite

♥  Popularité

Les musiques de combat dans MOTHER 3

Ce que nous vous proposons ici est une traduction d’un article en anglais écrit par Dan Bruno, un concepteur de jeux vidéo qui propose sur son site quelques publications autour des musiques de jeux. Vous trouverez l’article original en suivant ce lien.

Bien que cette article aborde des notions musicales parfois assez techniques, nous pensons qu’il devrait rester compréhensible dans l’ensemble sans prérequis particulier.

Si vous rencontrez des difficultés à utiliser les rythmes de combat dans MOTHER 3, nous vous invitons à consulter le paragraphe sur ce sujet dans les Questions fréquentes.


Le système de combat musical de MOTHER 3 est un des plaisirs méconnus du jeu. Il atténue la nécessité de passer son temps à monter ses niveaux ainsi que la pénibilité de cette pratique, et il cache un concept étonnamment réfléchi et bien étudié.

Voici comment on pourrait le résumer succinctement : si, en effectuant une attaque, vous appuyez sur le bouton A en rythme avec la musique d’arrière-plan, vous commencerez un combo. Chaque pression réussie s’ajoute à un riff que les personnages « jouent » par-dessus la musique — Kumatora se déchaîne sur une guitare électrique tandis que Duster fait claquer quelques solos de basse, par exemple. Des notes de musique apparaissent et tournent autour de l’ennemi pendant que votre attaque se poursuit, et une foule acclame si vous réussissez à faire mouche seize fois d’affilée (le maximum). Un combo prolongé peut infliger deux ou trois fois plus de dégâts qu’une attaque simple.

Cela peut sembler trivial, mais MOTHER 3 comporte des dizaines de thèmes de combats et beaucoup d’entre eux sont spécialement conçus pour mettre des bâtons dans les roues aux prétendants à l’art du combo. C’est plus difficile qu’il n’y paraît au premier abord de cerner ce que signifie « en rythme avec la musique d’arrière-plan » !

Le cas ordinaire

Regardons quelques exemples. Voici une musique de combat simple, « Reconstitution tragique » :

Lire la suite

♥  Popularité

Interview : Shigesato Itoi nous dit tout sur MOTHER 3 (2/2)

Shigesato Itoi

Né le 10 novembre 1948 à Maebashi, dans la préfecture de Gunma. Groupe sanguin A. Responsable du passionnant site « Hobo Nikkan Itoi Shinbun », il a aussi travaillé dans la rédaction publicitaire pour le studio Ghibli. Il est également la mère de la série MOTHER.
Chose favorite : home run.
Plat préféré : croquettes.
Hobo Nikkan Itoi Shinbun : www.1101.com

Aujourd’hui nous publions la deuxième partie (suite et fin) d’une longue interview de Shigesato Itoi, le créateur de la série MOTHER. Elle fait suite à la première partie que nous avons mise en ligne la semaine dernière. Cette interview initialement parue en 2006 dans le magazine Nintendo Dream a été traduite par nos soins. Pour rappel, la page d’origine en japonais est archivée ici. Cette interview est une ressource inestimable d’infos sur MOTHER 3 qui vous éclairera sur les pensées de l’auteur, sa démarche et l’origine de nombreux éléments du jeu.

Bonne lecture !

La traduction a été réalisée par Jumpman, avec la contribution d’Anthiflo. Les captures d’écran de MOTHER 2 / EarthBound sont issues de la version française du jeu réalisée par la team MAMBO.

Attention, cet article fait référence à des éléments clés de l’intrigue de MOTHER 3. Cependant, nous avons masqué les passages qui nous ont paru les plus sensibles.

Shigesato Itoi

headico_11Itoi est devenu quelqu’un de bien

ND : La partie qui est véritablement la plus triste dans le jeu tout entier, c’est
SI : …Oui.
ND : Avant d’aborder [ce passage], parlons du scénario… À l’époque de la version N64, on dit que vous aviez écrit le scénario alors que vous étiez à l’étranger.
SI : Je suis allé à Saipan et je l’ai écrit. J’étais vraiment heureux quand je l’ai terminé.
ND : Comment est-il par rapport au scénario de la version Game Boy Advance ?
SI : Dans les grandes lignes, il n’a pas changé. Cependant, il est devenu bien plus enjoué. Le scénario de la version N64 était beaucoup, beaucoup plus sombre. Par rapport à la situation actuelle, il me semble que quand j’ai écrit le script il y a 10 ans, concernant les aspects sombres et les aspects tristes, je ne faisais pas face à autant de confrontations. Je n’avais pas non plus beaucoup d’options qui s’offraient à moi pour le jeu, à l’époque. Et ainsi, je me suis dit que j’allais creuser dans la direction qui dérangerait les gens. Donc le scénario de la version N64 était plus sale que l’actuel.
ND : Dans l’interview sur la N64, vous aviez mentionné votre volonté de « trahir le joueur ».
SI : Oui. Lire la suite
♥  Popularité

Interview : Shigesato Itoi nous dit tout sur MOTHER 3 (1/2)

Shigesato Itoi

Né le 10 novembre 1948 à Maebashi, dans la préfecture de Gunma. Groupe sanguin A. Responsable du passionnant site « Hobo Nikkan Itoi Shinbun », il a aussi travaillé dans la rédaction publicitaire pour le studio Ghibli. Il est également la mère de la série MOTHER.
Chose favorite : home run.
Plat préféré : croquettes.
Hobo Nikkan Itoi Shinbun : www.1101.com

Aujourd’hui nous publions pour vous la première partie d’une longue interview de Shigesato Itoi, le créateur de la série MOTHER. Parue en juillet-août 2006 dans le magazine japonais Nintendo Dream, cette interview en deux parties fait suite à la sortie initiale de MOTHER 3. La page d’origine n’est plus présente sur le site du mensuel, mais elle archivée ici. Elle a été traduite en anglais par l’équipe de traduction anglaise non officielle du jeu. À notre tour, nous la traduisons pour la rendre accessible au public français. C’est une ressource inestimable d’infos sur MOTHER 3 qui vous éclairera sur les pensées de l’auteur, sa démarche et l’origine de nombreux éléments du jeu.

Bonne lecture !

Les captures d’écran de MOTHER 2 / EarthBound sont issues de la version française réalisée par la team MAMBO.

Attention, cet article fait référence à des éléments clés de l’intrigue de MOTHER 3. Cependant, nous avons masqué les passages qui nous ont paru les plus sensibles.

Shigesato Itoi

headico_01Je pensais que MOTHER 3 ne pourrait pas être relancé

ND : (Imitant la voix sur l’écran d’attribution des noms des personnages) OK desu ka?
SI : (rires) Oui, OK desu.
ND : Cette voix qui dit « OK desu ka? », c’est la vôtre, n’est-ce pas ?
SI : Je ne savais même pas que ma voix avait été enregistrée ! C’était il y a dix ans, quand Hirokazu Tanaka1 m’a piégé en me faisant dire ces mots après avoir caché un dictaphone. Maintenant, l’enregistrement est utilisé tel quel dans MOTHER 3, sans avoir subi aucune retouche.
ND : Quand je l’ai entendu, je me suis dit « waouh, MOTHER est vraiment de retour ».
Lire la suite
♥  Popularité

Les textes cachés de MOTHER 3

Le développement d’un jeu vidéo se déroule rarement sans embûches. Bien souvent, le résultat final ne ressemble pas exactement à ce qui était prévu au départ. Tout au long du projet, de nouvelles idées surgissent, certaines conceptions sont revues, et du contenu peut se retrouver supprimé.

Parmi les éléments du jeu qui ne sont pas retenus dans la version finale, il arrive que certains persistent parmi les données informatiques contenues dans les fichiers du jeu, comme laissés à l’abandon. Ces ressources sont considérées comme précieuses par les passionnés d’histoire du jeu vidéo, car elles permettent de reconstituer l’évolution du développement d’un jeu et de porter un autre regard sur l’œuvre. On y retrouve des boss inutilisés, des dialogues issus de précédentes versions du scénario, d’anciennes idées de gameplay…

C’est le cas dans MOTHER 3. Le développement de ce jeu a été très compliqué. Celui-ci était d’abord prévu pour la Nintendo 64, avant d’être annulé, puis recréé à partir de zéro pour la Game Boy Advance. Et le tout s’est étalé sur une période de 10 ans… Autant dire que le projet a dû connaître de nombreux revirements. Il ne nous reste probablement pas grand-chose sur la partie Nintendo 64 du développement, mais on retrouve malgré tout du contenu inutilisé dans la ROM finale du jeu.

En jouant les spéléologues informaticiens dans les données du jeu, ou tout simplement en trichant sur sa partie grâce à l’utilisation de codes de triche, on peut déterrer du contenu caché dans MOTHER 3 : des personnages et dialogues cachés, des scènes cinématiques, des zones inaccessibles, des objets, des sons, et des ressources utiles pour le débogage (créées par les développeurs du jeu mais aussi abondamment utilisées par nous autres traducteurs). Ce contenu est largement détaillé sur le site The Cutting Room Floor, en anglais, et nous n’allons pas tout aborder. En tant que traducteurs, nous allons nous intéresser spécifiquement à la partie textes et dialogues.

Lors du projet, nous avons traduit tous les dialogues inutilisés du jeu. Ce sont des textes que vous ne pourrez pas voir à moins d’utiliser des codes de triche ou d’explorer la ROM à l’aide d’outils informatiques. Ces dialogues nous ont beaucoup plu lorsque nous les avons déterrés. Certains apportent un nouvel éclairage sur l’histoire et sur les personnages, tandis que d’autres nous donnent un aperçu sur d’anciennes versions du scénario. Nous vous proposons de découvrir, dans cet article, ces textes cachés dans leur version traduite (correspondant à la version 1.3 de la traduction, prévue pour bientôt). Il en existe deux sortes : les textes attribués à des personnages bien présents dans le jeu mais inaccessibles à moins d’utiliser des codes de triche (notamment pour traverser les murs), et les textes inutilisés, totalement impossibles à faire apparaître dans le jeu directement.

Attention, cet article peut faire référence à des éléments clés de l’intrigue de MOTHER 3. Si vous n’avez pas terminé le jeu, la lecture est à vos risques et périls !

Lire la suite

♥  Popularité