Les textes cachés de MOTHER 3

Le développement d’un jeu vidéo se déroule rarement sans embûches. Bien souvent, le résultat final ne ressemble pas exactement à ce qui était prévu au départ. Tout au long du projet, de nouvelles idées surgissent, certaines conceptions sont revues, et du contenu peut se retrouver supprimé.

Parmi les éléments du jeu qui ne sont pas retenus dans la version finale, il arrive que certains persistent parmi les données informatiques contenues dans les fichiers du jeu, comme laissés à l’abandon. Ces ressources sont considérées comme précieuses par les passionnés d’histoire du jeu vidéo, car elles permettent de reconstituer l’évolution du développement d’un jeu et de porter un autre regard sur l’œuvre. On y retrouve des boss inutilisés, des dialogues issus de précédentes versions du scénario, d’anciennes idées de gameplay…

C’est le cas dans MOTHER 3. Le développement de ce jeu a été très compliqué. Celui-ci était d’abord prévu pour la Nintendo 64, avant d’être annulé, puis recréé à partir de zéro pour la Game Boy Advance. Et le tout s’est étalé sur une période de 10 ans… Autant dire que le projet a dû connaître de nombreux revirements. Il ne nous reste probablement pas grand-chose sur la partie Nintendo 64 du développement, mais on retrouve malgré tout du contenu inutilisé dans la ROM finale du jeu.

En jouant les spéléologues informaticiens dans les données du jeu, ou tout simplement en trichant sur sa partie grâce à l’utilisation de codes de triche, on peut déterrer du contenu caché dans MOTHER 3 : des personnages et dialogues cachés, des scènes cinématiques, des zones inaccessibles, des objets, des sons, et des ressources utiles pour le debug (créées par les développeurs du jeu mais aussi abondamment utilisées par nous autres traducteurs). Ce contenu est largement détaillé sur le site The Cutting Room Floor, en anglais, et nous n’allons pas tout aborder. En tant que traducteurs, nous allons nous intéresser spécifiquement à la partie textes et dialogues.

Lors du projet, nous avons traduit tous les dialogues inutilisés du jeu. Ce sont des textes que vous ne pourrez pas voir à moins d’utiliser des codes de triche ou d’explorer la ROM à l’aide d’outils informatiques. Ces dialogues nous ont beaucoup plu lorsque nous les avons déterrés. Certains apportent un nouvel éclairage sur l’histoire et sur les personnages, tandis que d’autres nous donnent un aperçu sur d’anciennes versions du scénario. Nous vous proposons de découvrir, dans cet article, ces textes cachés dans leur version traduite (correspondant à la version 1.3 de la traduction, prévue pour bientôt). Il en existe deux sortes : les textes attribués à des personnages bien présents dans le jeu mais inaccessibles à moins d’utiliser des codes de triche (notamment pour traverser les murs), et les textes inutilisés, totalement impossibles à faire apparaître dans le jeu directement.

Attention, cet article peut faire référence à des éléments clés de l’intrigue de MOTHER 3. Si vous n’avez pas terminé le jeu, la lecture est à vos risques et périls !

1. Les textes attribués à des personnages/objets inaccessibles

Nous n’aborderons pas en détails les textes et éléments associés au debug, mais uniquement ceux qui sont liés au jeu et à son univers. Dans cette partie, ce sont des codes de triche qui ont été utilisés pour accéder aux éléments cachés. Si vous souhaitez en savoir plus sur les codes de triche (qui nécessitent des outils spécifiques), des ressources sont disponibles en ligne (en anglais).

  • À partir du chapitre 4, si vous vous rendez au sanctuaire de la Prière, vous pourrez trouver un personnage non jouable en dehors des limites.
    hidden1

    Autrefois, les seules personnes que tu pouvais
    voir par ici étaient des villageois de Tazmily,
    mais de nos jours, les visiteurs venus de loin
    sont de plus en plus nombreux.

    Et ces visiteurs, c’est nous !

    Hahahahaha !

  • À New Pork City, dans la zone de l’Empire Porky Building, un policier se cache en dehors des limites, tout en haut à gauche.
    hidden2-1

    Maître Porky a parlé de vous comme des
    invités très précieux et intéressants.

    Vous êtes précieux ? Et intéressants ?

    Pour moi vous n’avez pas l’air d’avoir
    grand-chose de spécial.

  • Dans la zone où se situe la maison des jumeaux, un panneau est caché tout en haut à droite, toujours à un endroit inaccessible. L’inscription sur ce panneau sera différente en fonction du chapitre durant lequel vous le consultez.
    hidden3-1

    Au chapitre 1 :

    Le contenu de ces boîtes appartient à tout le
    monde.

    Utilisez-le comme bon vous semble.

    Au chapitres 2 et 3 :

    Le contenu de ces boîtes est payant.

    Abstenez-vous de vous en servir sans payer.

    Aux chapitres 4 et ultérieurs :

    Assurez-vous de parler aux grenouilles une
    fois de temps en temps.

  • Il y a une salle de cinéma à côté du hall d’entrée du Laboratoire chimérique. Dans la version finale du jeu, ce cinéma n’a pas vraiment d’utilité. Cependant, si vous parvenez à pénétrer à l’intérieur du Laboratoire au chapitre 4 en utilisant les codes de triche, les personnages vous proposeront de visionner un film. Mais la séquence se conclura bien vite par un incident. Un peu plus loin dans l’article, nous vous présentons d’autres extraits qui vous en apprendront plus sur le rôle que ce cinéma aurait dû jouer dans l’aventure.
    hidden4-1hidden4-2

    Voir le film en cours de projection ?
    Oui              Non

    Oh, bonjour ! Vous êtes ici pour voir le film ?

    Alors une petite minute. Ça commence bientôt.


    Ça par exemple !

    …On dirait que le matériel audio ne fonctionne
    plus.

    Je suis sincèrement désolée.

    Les projections sont annulées pour aujourd’hui.

    Merci.
    Au plaisir de vous revoir.

    Le Laboratoire chimérique est un endroit du jeu qui a dû subir des modifications importantes pour traduire les noms des étages dans les textures des décors. Comme nous avions besoin de davantage de textures que ce dont le jeu disposait au départ, nous avions choisi au départ d’utiliser l’espace mémoire dédié aux éléments graphiques de cette scène. Ce qui signifie que nos traductions se seraient faites au détriment de cette scène cachée, qui n’aurait alors plus fonctionné correctement.
    Finalement, nous avons jugé que cette scène, même inaccessible, possédait un intérêt certain pour les joueurs curieux et une grande valeur pour les personnes intéressées à l’histoire de MOTHER 3. Nous avons donc redoublé d’efforts pour trouver des solutions et identifier d’autres espaces mémoire en mesure d’accueillir nos textures modifiées.

  • On trouve des miroirs dans de nombreuses maisons du jeu. Le texte qui apparaît en examinant un miroir dépend du personnage incarné. Il existe un texte pour chacun de ces personnages jouables : Flint, Lucas, Duster, Salsa, Kumatora et Boney. Cependant, aucun miroir n’est accessible durant les phases où Kumatora et Boney sont jouables. En utilisant des codes de triche, on peut cependant faire en sorte de se retrouver dans une de ces situations, et voici les textes qui apparaissent.
    hidden5-1hidden5-2

    Pour Kumatora :

    Pas mal.

    Pour Boney :

    Pendant un instant, vous avez cru qu’un drôle
    de type vous regardait droit dans les yeux.

2. Les textes inutilisés

Ici, nous allons présenter des textes qui sont a priori impossibles à déclencher dans le jeu. On ne peut les découvrir qu’en explorant les données du jeu.

Ces textes-là ont parfois été délicats à traduire, car nous ne disposons d’aucune information sur le contexte du dialogue, le locuteur et à qui il s’adresse. Nous pouvons cependant connaître la zone dans laquelle ces textes devaient apparaître. Ce sont parfois des dialogues qui sont liés à une version précédente du scénario, qui peut se révéler incohérente avec la version finale. L’occasion d’apprendre des choses sur la forme qu’aurait pu prendre le récit !

  • Commençons par quelques textes amusants qui devaient possiblement apparaître à l’ouverture d’un paquet vide :

    À l’intérieur il y avait une baleine.
    …ou pas.


    À l’intérieur il y avait une sacrée poulette.
    …ou pas.


    À l’intérieur il y avait un costume de ninja.
    …ou pas.


    À l’intérieur il y avait des graines de
    belles-de-jour.
    …ou pas.


    À l’intérieur il y avait des rouleaux de
    printemps.
    Mais ils se sont échappés en roulant…

  • Nous avions dit ne pas vouloir faire figurer du contenu de debug dans cet article, mais nous ne résistons pas à l’envie de vous présenter cette grenouille…

    Je suis une grenouille de debug.

    Sauvegarder ?
    Oui              Non


    Coââ coââ.

    Tu n’as vraiment pas de cœur.

  • Des textes plus spécifiques devaient apparaître lorsque le joueur examinait certains véhicules ennemis. Ces textes sont présents dans la zone des environs du château d’Osohé :

    Une voiture masqueporcine.

    On dirait qu’il y a un Masqueporc à l’intérieur !


    Un véhicule masqueporcin.

    On dirait qu’il y a un Masqueporc à l’intérieur !

  • À en croire les textes découverts, il était prévu que l’accès à certaines sources chaudes du jeu soit payant ! En effet, voici ce que nous avons pu découvrir dans la zone autour de la source Kokori — celle de la forêt Ensoleillée — à partir du chapitre 4 (les variables ont été remplacées par des …) :

    C’est … DP pour une personne.

    Vous avez intérêt à payer.


    Parfait. Merci.

    Allez donc vous réchauffer bien comme il faut !


    Hé !

    C’est … DP pour … personnes !

    Il faut payer quand il y a des frais, vous savez.


    Ma parole, vous êtes vraiment radin.

    De nos jours, c’est pas comme ça que vous
    allez vous en tirer.

  • Le passage suivant est extrêmement intéressant. Il met en scène une rencontre avec Locrie, le septième Magypsy. Un personnage que l’on ne rencontre jamais réellement dans le jeu — enfin, disons, sous cette forme-là ! Kumatora est décrite comme étant « l’apprentie de Ionie », ce qui s’éloigne quelque peu du scénario dans sa forme finale. Comme dans tous les textes du jeu, impossible de connaître le locuteur de chaque dialogue en lisant simplement le script contenu dans la ROM. Nous avons donc décidé ici d’un tutoiement et choisi les accords en genre en fonction de nos suppositions sur qui pourrait être la personne qui parle.

    Oh, bienvenue.

    Qui es-tu donc ?


    C’est toi le Magypsy qui vit sur cette île ?


    C’est exact.

    Je suis Locrie, le Magypsy de l’île de New Pork.

    Et tu es ?


    Je suis Kumatora, l’apprentie de Ionie, et
    fille du roi d’Osohé.


    Alors, c’est vous qui voyagez pour retirer
    toutes les Aiguilles ?


    Ouais.

    Et l’Aiguille que tu gardes ici est la seule qu’il
    reste.


    Oooh !!

    Vraiment ?!

    Oh, juste ciel ! Que va-t-il se passer ?!

    J’ai hâte de voir ça !!


    Le Dragon ténébreux va s’éveiller lorsque
    cette Aiguille sera retirée, tu sais !

    Comprends-tu seulement ?!


    Oh, mais ça ira.

    Ce qui peut arriver au monde, ce ne sont pas
    mes affaires.


    Très bien ! Alors vas-y, et ignore totalement
    ce qu’il peut advenir sans te soucier de rien !

    Mais ne me fais pas de reproches s’il arrive
    quelque chose d’irréversible !


    Locrie.

    Ce n’est pas une mauvaise personne.
    Pardonne-lui.


    Oh !

    Je ne suis pas du tout offensé.

    Mais en tout cas, bonne chance.

    Je suis derrière toi à 100%.


    Merci.


    Bienvenue.

    Une petite sieste ?
    Oui              Non

    Ce n’est pas bon de trop te surmener, tu sais.


    Bonne chance, d’accord ?

    Je suis derrière toi à 100%.

  • Un des couloirs du Labo chimérique cache un dialogue qui fait référence à Giygas, le principal antagoniste d’EarthBound. Un trait d’humour qui fonctionne mieux dans la version originale du jeu ; il s’agissait plutôt d’un bafouillement ou d’une onomatopée qui se trouvait correspondre « par hasard » au nom de ce personnage.

    Droit devant, il y a un monstre qui ne ferait
    qu’une bouchée
    d’un agent de sécurité entraîné comme moi.

    Dans un sens, on pourrait dire qu’il est…
    Giygas-ique.

    Il est dangereux. Vous ne pouvez pas entrer.

  • Voici ensuite un texte déniché dans la zone où l’on trouve une série de trous dans le sol, dans la vallée de l’Inconnu. Il s’agit d’une blague qui fait référence à la date de sortie de MOTHER 3 au Japon :

    Tout un tas de trous

    Date d’achèvement prévue :
    printemps 2006

  • L’extrait suivant était censé apparaître dans la partie supérieure de la tour du Tonnerre, dans la zone où Lucas est frappé par un éclair et apprend PK Foudre. Le texte laisse entendre que ce pouvoir était peut-être une capacité optionnelle…

    …Vous entendez un bruit étrange.


    Toucher la machine ?
    Oui              Non

  • Dans la zone où se déroule le combat final, comme vous le savez probablement si vous lisez cet article, on vous demande si vous souhaitez ou non retirer la dernière Aiguille. Mais quelle que soit votre réponse, Lucas la retire.
    Cependant, il était apparemment prévu que le texte suivant apparaisse en cas de refus du joueur :

    Personne ne peut empêcher Lucas de
    retirer l’Aiguille.
    Personne.

  • Nos arrivons à un extrait particulièrement intéressant, puisqu’il s’agit manifestement d’un dialogue impliquant notamment Kumatora et Duster, durant la phase finale du jeu. D’après les données, ce texte était censé se déclencher dans l’ascenseur qui mène aux souterrains de New Pork City. Attendez-vous à être émus !

    Je suis sûr que Hinawa veille sur nous.

    Il n’y a rien à craindre.


    Claus…

    Je me demande où il peut être actuellement, et
    ce qu’il fait.

    Il est vivant. Je le sais.

    Je n’ai jamais cessé d’y croire.

    Tant que je n’aurai pas trouvé de piste qui me
    conduise à lui,
    je continuerai à chercher, même s’il faut y
    consacrer 50 ou 100 ans.


    Lucas.

    Une fois que ta décision est prise, il n’y a plus
    à hésiter.

    Je te soutiens jusqu’au bout.


    Bonne chance.


    Si ce vieux dingo a raison et que nos souvenirs
    ont tous été fabriqués…

    Alors je suis qui exactement ?

    Est-ce que j’ai vraiment été la princesse du
    château d’Osohé ?

    … … … …

    Non, laisse tomber.

    Pour le moment il faut qu’on s’occupe de
    l’Aiguille.


    Comment elle était ta maman, Lucas ?

    Elle était gentille ?

    …Hein ?

    Non, hum, c’est juste que j’ai aucun souvenir
    de ma mère.

    J’ai juste demandé parce que je voudrais
    savoir ce que ça fait d’en avoir une.


    … … … … …

    La famille, hein…

    Je me demande ce que devient le vieux Ionie…


    Même si nos souvenirs ont été fabriqués,
    notre présence ici est réelle.

    Allons-y, Lucas !

    Allons retirer cette dernière Aiguille !


    Maintenant que j’y pense…

    Tous les trois, nous n’avons plus de mère.

    Tu parles d’une coïncidence.


    Ma mère est morte il y a longtemps.

    Mon père m’a élevé seul.

    Il faisait à manger et il m’apprenait à pêcher,
    des choses comme ça.

    C’était un père sévère, mais bienveillant.


    Même si mes souvenirs d’enfance sont faux,
    Wess est très probablement mon vrai père.

    Pour moi, il n’y a vraiment pas de doute
    là-dessus.


    À ton avis, qu’est-ce qui nous attend
    là-bas… ?

  • Certains extraits suggèrent que le cheminement pour accéder au Labo chimérique était beaucoup plus long à l’origine. Il fallait apparemment acquérir des tickets afin d’accéder à la salle de projection, visionner le film, puis se frayer un chemin vers les coulisses. Ces tickets pouvaient être achetés, ou obtenus en inspectant le Masqueporc évanoui sur la grand-route, celui qui nous confie son Haricochon pour retrouver le camion en route vers la décharge.
    Voici en effet une ligne de narration qui devait apparaître sur la grand-route, précisément à cet endroit :

    De petits objets en forme de tickets sont
    tombés de sa poche.

    Ensuite, voici ce qu’on peut lire parmi les textes qui ne sont pas associés à une zone en particulier. Notez que le personnage cité n’est pas forcément Lucas, il s’agit d’une supposition de notre part dans le cadre de cet article.

    Lucas récupère les Tickets chimériques.

    Et surtout, voici quelques dialogues censés apparaître dans l’entrée du Labo chimérique :

    À l’affiche : «Le Rapport Chimère»
    Sponsorisé par la P-Corp.


    Hé, attendez un peu.

    Jeune homme.


    Vous devez payer pour visionner ce film,
    achetez vos tickets ici je vous prie.


    Des tickets pour le Rapport Chimère sont en
    vente ici.

    C’est 10 DP pour un ticket.
    Oui              Non


    Merci !

    Traversez le couloir à droite de l’entrée.

    *glousse*


    Oh, je vois.

    Bon, à une prochaine fois.

    *glousse*


    Oh, mais vous n’avez pas assez d’argent.


    Merci d’être venu !

    Au plaisir de vous revoir !

    *glousse*

    Enfin, les dialogues liés à la projection du film proprement dite sont accessibles dans le jeu en utilisant un cheat code ; nous les avons illustrés au début de cet article.

  • Poursuivons avec quelques textes qui se cachent dans les étages de l’Empire Porky Building. Les textes suivants ne sont pas associés à une zone connue. Notez que nous disposons pas des polices Web permettant de faire apparaître des caractères accentués en police Saturne sur ce site.

    arrive a l’etage 50.

    satisfait.


    pas 1, pas 100.

    j’aime 50.

    Ensuite, quelques répliques qui nous font penser à cet ouvrier qui tentait désespérément d’escalader une falaise pour accéder au Club Titiboo sans passer par le téléphérique…

    Je suis monté jusqu’au 30e étage aujourd’hui !
    Ouais !

    …Même si je suis monté jusqu’au 30e étage
    hier aussi.


    Aaah…
    …J’ai trop mal aux jambes…

    *pff* *pff* *pff*
    Je grimpe depuis une éternité, et je ne suis
    encore qu’au 20e étage…


    A-avec notre in-intelligence…
    …c’était censé être f-facile…
    …d’arriver au 100e étage…

    Enfin, ce dialogue devait apparaître à l’étage de la salle de spectacle, après la coupure de courant :

    Oooooh moooonn Dieuuu !

    Nneee vous bbbaaaladdeeez pas comme çaaa
    dans le nnoiiir !

    Eeet siii je peerrrcutais quelqu’uuun et que je
    lui déboooîîtais l’ééépauuule ?!

  • La réplique suivante est associée à la chambre de droite à l’étage de la maison de Richard et Elvire. Elle fait référence à deux personnages d’EarthBound : Pirkle, le maire de Onett, et Lardna, la mère de Porky.

    Je suis le producteur du « Nid d’amour de
    M. Pirkle et Mme Lardna ».

  • Du côté des menus, le bestiaire comporte une entrée pour un ennemi non utilisé du nom de Forêt minuscule. D’après cet extrait, l’ennemi en question était censé être un boss qui vous attendait à la sortie du terrier des Taupes-Grillons. C’est plutôt crédible, étant donné qu’il existe une grande pièce vide à la fin de ce terrier ; cet ennemi aurait pu y trouver sa place. The Cutting Room Floor nous informe que les statistiques de cet ennemi en faisaient un boss relativement facile à vaincre.

    Une toute petite forêt
    riquiqui qui pousse dans le
    terrier des taupes-grillons.
    C’est plus un buisson
    qu’une forêt, mais passons.

  • Nous terminerons ce long inventaire par le descriptif par défaut du Bestiaire, qui nous laisse penser que les ennemis auraient pu disposer de descriptions plus synthétiques qu’actuellement :

    Taille : 100cm Poids : 100kg
    Personnalité : Atroce
    Habitat : Montagnes
    Expérience: 12345

Complément : le menu Mémo

Le menu Mémo de MOTHER 3 est un menu caché qui contient des informations sur de nombreux éléments du jeu. Ces informations sont débloquées tout au long de votre progression, et vous pouvez les consulter à condition de connaître la combinaison secrète qui donne accès au dit menu…

En réalité, le menu Mémo n’était pas accessible dans la version japonaise du jeu. Il existait, mais sous une forme inachevée dans les données du jeu. C’est l’équipe de la traduction anglaise qui l’a rendu accessible via cette fameuse combinaison secrète, communiquée au joueur si celui-ci termine le jeu en ayant intégralement complété le Bestiaire. De notre côté, nous avons effectué un travail complémentaire : nous avons modifié le contenu de ce menu afin d’en compléter les entrées et de les rendre plus en phase avec le jeu sous sa forme finale.

Une fois que vous avez débloqué tout ce qui était possible, certaines entrées du menu Mémo restent inaccessibles malgré tout. Celles-ci font donc aussi partie des « textes cachés » de MOTHER 3. Il en existe un nombre plutôt conséquent, donc nous n’allons pas les ajouter à cette publication, qui est déjà assez longue. Mais cela pourrait faire l’objet d’un prochain article…

À bientôt, et merci d’avoir lu !

♥  Popularité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *