Travail effectué

Ce qui a été effectué pour réaliser cette traduction française de MOTHER 3 :

  • Traduction du script principal : plus de 6 500 dialogues remplis de jeux de mots, effets linguistiques et références culturelles
  • Traduction de plusieurs centaines de phrases de combats
  • Traduction de 70 noms de personnages environ
  • Traduction de 250 noms d’ennemis environ, et leurs descriptions
  • Traduction de 250 noms d’objets environ, et leurs descriptions
  • Recréation d’un univers cohérent en français grâce à la traduction coordonnée de tous ces éléments, à la réflexion autour des noms propres associés aux lieux et personnages, et au soin porté sur la cohérence des styles d’expression dans les dialogues
  • Traduction des noms et descriptions des talents, pouvoirs PSI et altérations d’état
  • Traduction des 250 noms de pistes audio
  • Traduction des textes des menus et divers
  • Traduction et restauration du menu Mémo, qui était présent dans le jeu dans une version inachevée
  • Traduction de certains textes particuliers dans une certaine langue régionale… (merci Benki)
  • Retouche des polices d’écriture pour améliorer la lisibilité, ajout de caractères particuliers (notamment les caractères accentués pour la police des MM. Saturne), gestion des dépassements pour les noms de personnages trop longs grâce à l’insertion de caractères de largeur réduite
  • Réalisation du clavier français pour la saisie des noms des personnages
  • Traduction, retouche et réinjection de plus de 50 éléments graphiques, repositionnement dans la ROM pour les éléments graphiques plus volumineux qu’à l’origine grâce aux techniques de hack, et un travail très conséquent sur les noms des étages affichés dans le Laboratoire Chimérique
  • Traduction de l’écran-titre et des crédits de fin par le biais de retouches graphiques
  • Enregistrement et insertion de deux extraits vocaux en français
  • Hacking : gestion des articles définis/indéfinis et des accords pour les objets et ennemis ; la saisie de ces articles et accords pour chaque ennemi et chaque objet
  • Correction de bugs issus de la version anglaise
  • Modification d’un certain code bonus hérité de la version anglaise, à entrer dans l’écran de saisie du nom du joueur…
  • Tests intensifs, relecture et nombreuses corrections
  • Communication sur le projet via le site et Twitter
  • Organisation d’un programme de bêta-test, travail avec les testeurs, nombreuses corrections
  • Développement d’outils et scripts pour automatiser les processus, faciliter le travail collaboratif et valider les textes
  • Développement d’applications sur mesure permettant l’installation du patch, pour Windows, macOS, Linux et Android, parfois en adaptant des programmes existants (merci Sappharad, xperia64, byuu)

Pour plus de détails sur le travail de hacking, consultez les notes publiées par les auteurs de la traduction anglaise. Nous avons hérité de toutes leurs routines de hack.